CHIRURGIE DES
DÉFAUTS DE LA VISION

Traitement chirurgical de la myopie, de la presbytie,
de l’hypermétropie et de l’astigmatisme

Chirurgie et opération de la myopie à Montpellier

Il existe plusieurs types d’opération de la myopie et toutes sont réalisées dans notre centre à Montpellier.

Avant toute opération, un examen poussé de vos yeux est réalisé dans notre cabinet ophtalmologique de Montpellier. Tous les patients ne sont pas éligibles pour accéder à une opération des yeux dans le cas de la myopie. C’est à la fin des examens que nous pourrons, si cela est possible, déterminer la technique de chirurgie de la myopie la plus adaptée à votre cas.

Bien entendu, la technique retenue sera toujours celle qui apportera le maximum d’efficacité et le maximum de sécurité.

L’opération de la myopie est aujourd’hui la chirurgie la plus pratiquée au monde

Plusieurs causes peuvent l’expliquer :

  • Tout d’abord il y a une croissance très importante du nombre de myope dans le monde, ceci est vrai quelque soit le continent, et plus encore en Asie (60 à 80% de myopes selon les pays d’Asie).
    Près de 30% de la population mondiale est aujourd’hui myope et l’épidémie de myopie actuelle laisse présager un pourcentage de 50% de patients myopes dans le monde dans les années 2050.
  • La chirurgie de la myopie par Laser est très régulièrement pratiquée depuis maintenant 25 ans ce qui témoigne d’un recul très important
    Il y a une évolution constante du nombre de patients opérés. (Le premier centre de chirurgie au laser à Montpellier a été créé en 1996).
    On estime actuellement que plus de 50 millions de patients ont été opérés de la myopie au laser dans le monde, et que la croissance présumée du nombre de patients opérés de myopie sera de 5,2% par an dans les années à venir.
  • Les techniques de chirurgie de la myopie, que cela soit par laser ou par implants phakes, sont arrivées à maturité et présentent des résultats témoignant de leur très grande sécurité et très grande efficacité.
    De nombreuses études ont été réalisées et le taux de satisfaction après chirurgie de la myopie au laser varie selon les études de 94% à 98,2% de patients satisfaits et très satisfaits de leur intervention.( Functional Outcome and Patient Satisfaction after Laser In Situ Keratomileusis for Correction of Myopia and Myopic Astigmatism ).
    Une étude récente a montré que 96% des patients opérés par implants phakes referaient sans hésiter l’intervention si cela devait être nécessaire, ceci témoignant de leur très grande satisfaction.

Les techniques de chirurgie de la myopie peuvent se diviser en 2 grandes catégories

Les opérations de la myopie par laser
Les opérations de la myopie par implants

La chirurgie de la myopie par Laser

Il existe 2 grandes catégories d’opérations par laser Excimer qui sont pratiquées dans notre centre à Montpellier.

Le Laser de Surface ou PKR

Il s’agit de la technique la plus ancienne, celle par qui la chirurgie au laser a débuté.
Cette technique qui consiste à remodeler la forme de la cornée avec le laser Excimer appliqué directement à sa surface a prouvé avec plus de 25 ans de recul sa très grande efficacité.
Elle est toujours pratiquée couramment, mais du fait de suites post opératoires plus longues que le Lasik, elle n’est, le plus souvent, plus proposée de première intention. Nous la réservons le plus souvent aux contre – indications au Lasik, ces contre-indications peuvent être liées à des problèmes d’épaisseur ou de forme de la cornée ou à des activités particulières des patients comme la pratique de sport de combats ( surtout la Boxe ) ou à des activités professionnelles à risque.
Elle n’en demeure pas moins une technique de chirurgie de la myopie régulièrement pratiquée mais qui demande un peu de patience avec une reprise des activités normales entre 1 à 2 semaines après l’intervention.

Le Lasik

C’est aujourd’hui la technique la plus souvent réalisée, près de 80% des chirurgies au laser sont pratiquées dans notre centre par Lasik. Elle consiste en un remodelage de la forme de la cornée par le laser Excimer, mais contrairement à la PKR ou le laser agit à la surface de la cornée, dans la technique du lasik le laser Excimer agit plus profondément dans l ‘épaisseur de la cornée.

Elle consiste en l’utilisation de 2 lasers :
Un premier laser, le Laser Femtoseconde va découper un volet cornéen d’environ 100 microns d ‘épaisseur qui sera ensuite soulevé de façon à exposer le stroma cornéen qui sera alors remodelé par le laser Excimer, puis le volet sera reposé à sa place initiale.
Cette technique présente l’avantage d’une récupération extrêmement rapide, en quelques heures, permettant aux patients de reprendre une vie normale 24 à 48H après leur opération avec déjà une excellente vision, contrairement au laser de surface (PKR) ou il faut le plus souvent arrêter ses activités pendant 1 bonne semaine voir 2.

Elle présente l’inconvénient de fragiliser un peu plus la cornée, ce qui ne pose aucun problème chez la très grande majorité des patients mais qui explique que le laser de surface (PKR) lui soit préféré chez des patients ayant des pratiques sportives ou professionnelles à risque.

La chirurgie de la myopie par implants Phakes

C’est aussi une technique sur laquelle nous avons un très grand recul, puisque cette technique est pratiquée depuis plus de 25 ans, et que l’implant que nous utilisons présente le même matériau depuis 25 ans, ce qui permet d’affirmer sa parfaite tolérance.
Plus de 1 million de patients ont déjà été opérés dans le monde avec l ‘implant phake ICL de la société Américaine STAAR , ce qui laisse là aussi présager de l’excellence de cette technique.
La chirurgie par implants phakes est le plus souvent réalisée quand aucune technique de laser n’est possible, soit parce que la myopie est trop forte ( en général au-delà de -7 à -8 dioptries le laser n’est plus recommandé) , soit du fait d’une contre-indication au laser liée à l’épaisseur ou à la forme et régularité de la cornée du patient.
Il est alors le plus souvent possible, à condition de respecter certains critères de sécurité, d’opérer ces patients non opérables par laser avec la pose d’un implant phake.
Cette technique est moins populaire en France que le Laser, mais elle est très populaire dans de nombreux pays avec notamment certains chirurgiens qui ont abandonnés le laser pour ne plus pratiquer que des interventions par implants phakes.
L’opération de la myopie par implants phakes est le plus souvent réalisée sous anesthésie locale. Elle consiste à injecter dans l’œil un implant (sorte de lentille) puis à la positionner en arrière de l’iris.
Cet implant peut alors corriger la totalité de votre myopie (même très importante jusqu’à -20 dioptries) et d’un éventuel astigmatisme associé (jusqu’à 6 dioptries).

L’opération de la myopie par implants phakes présente des intérêts considérables chez les patients qui ne sont pas opérables par le Laser:

  • Il s’agit d’une chirurgie réversible, on peut facilement enlever l’implant même plusieurs années après l’avoir placé
  • Tous les degrés de myopie peuvent être corrigés avec l’implant phake, même les très fortes myopies
  • La qualité de vision est préservée car il n’y a pas de modifications de la forme de la cornée et donc pas d’aberrations optiques induites
  • Il n’y a pas de risque de sècheresse oculaire comme après intervention au laser
  • Nous avons suffisamment de recul  ( plus de 20 ans , et plus de 1 million de patients opérés dans le monde ) pour affirmer qu’il n’y a aucun rejet de l’implant et que la tolérance à l’implant phake est excellente.

En conclusion

Il existe aujourd’hui plusieurs techniques de chirurgie de la myopie, et toutes présentent un niveau de sécurité et de satisfaction post opératoire exceptionnel.

Aucune technique n’est dans l’absolu meilleure qu’une autre, mais une technique peut être meilleure pour votre cas personnel.

C‘est le but de votre bilan pré opératoire qui permettra de dire si vous pouvez être opéré de votre myopie , et dans l’affirmative, quelle est la technique la plus adaptée à votre situation, que cela soit l’état anatomique de votre œil , mais aussi vos habitudes et pratiques de vie privée et professionnelle qui peuvent orienter plus vers une technique que vers une autre.

En dehors des particularités uniques de vos yeux, et de vos habitudes de vie, votre âge aura  aussi un impact sur le choix de la technologie opératoire choisie.

En effet, à partir de 40 ans, la plupart des yeux commencent à développer des troubles de presbytie ( diminution de la vision de près) , qui pourront être éventuellement pris en compte aussi pendant l’intervention de votre myopie.

Vous êtes myope (myopie simple ou myopie associée à un astigmatisme)

Vous êtes myope et vous avez en plus une presbytie (difficulté de vision de près) débutante ou confirmée