CHIRURGIE DES
DÉFAUTS DE LA VISION

Traitement chirurgical de la myopie, de la presbytie,
de l’hypermétropie et de l’astigmatisme

Laser Excimer de surface (PKR) et autres techniques de surface (Lasek , Epilasik) à Montpellier

Laser Excimer de Surface ou PKR

La Photo kératectomie réfractive ou PKR ou Laser Excimer de surface est la technique la plus simple et la plus ancienne.

Après anesthésie locale de l’œil et mise en place d’un petit écarteur de paupières, le chirurgien retire délicatement l’épithélium central de la cornée selon un cercle de 9 mm. en moyenne.

Après avoir nettoyé et séché la zone centrale de la cornée ainsi débarrassée de son épithélium, le laser est mis en action afin d’effectuer le remodelage proprement dit.

Le temps total de photoablation laser est fonction de l’importance du trouble de la vision à corriger, de l’odre de quelques secondes

Laser Excimer de Surface PKR

En fin d’opération,  un collyre antibiotique et anti-inflammatoire est instillé, et votre chirurgien place une lentille sur la cornée ainsi traitée.
La lentille qui a une action antalgique a pour but également de protéger la cornée et de permettre une cicatrisation rapide de l’épithélium.
Cette phase de cicatrisation épithéliale dure 3 à 5 jours.

Un traitement local par collyre continue durant cette période, au cours de laquelle la vision est floue.

Cette période post opératoire précoce est marquée par une sensation de gène oculaire d’intensité le plus souvent faible à modérée et parfois d’épisodes plus douloureux que l’on contrôle par un traitement local et général adapté.Quand un épisode de gène intense apparait ( larmoiement, gène à la lumière, brulure ) c’est habituellement 48 à 72h après l’intervention et cela ne dure pas plus de 24H.

Au quatrième ou cinquième jour post opératoire la lentille est retirée simplement au cabinet médical.
A ce stade, la vision encore floue s’améliore graduellement au cours des jours suivants, pour redevenir normale 2 à 6 semaines en général après la chirurgie .

Cette technique est le plus souvent choisit quand il y a une contre indication à la réalisation d’un Lasik dont les suites post opératoires sont beaucoup plus simples et très rapides.
Néanmoins tous les patients ne peuvent être opérés par Lasik et dans ces cas on peut parfois leur proposer une technique de laser de surface.

Son principal avantage réside dans la simplicité et la sécurité de sa réalisation.

Ses principaux inconvénients sont la période post opératoire parfois désagréable pendant 24H, l’obligation de repos pendant les 4à 5 premiers jours et surtout une récupération de la vision  moins rapide que le Lasik.

Moins souvent qu’avec le Lasik,  mais qui mérite d’être évalué en pré opératoire, les patients souffrant en pré opératoire d’un œil sec,  risquent d’avoir une majoration de la sécheresse oculaire après l’intervention.
Il est essentiel de bien évaluer cela avant toute chirurgie au laser, et de réaliser un traitement préventif des complications liées à une majoration de la sécheresse oculaire.

En cas de sécheresse importante diagnostiquée avant l’intervention , il est parfois prudent de différer la chirurgie le temps d’améliorer la situation locale voir d’y renoncer si aucun traitement ne s’avère efficace.

En résumé, la PKR est une technique sûre et efficace

Synthèse sur la PKR

C’est une technique  parfaitement codifiée.
Elle est essentiellement pratiquée, dans les défauts visuels ou amétropies faibles ou moyennes  quand il y a une contre-indication au Lasik dont les suites post-opératoires sont beaucoup plus simples et surtout beaucoup plus rapides.

Ce n’est pas une  moins bonne technique en terme de résultats mais une technique plus contraignante car de récupération lente et progressive  pour laquelle  l’éviction sociale peut durer 1 à 2 semaines ,  selon les besoins visuels du patient.

EN SAVOIR PLUS